04 50 88 22 65

Connaitre mon budget

Connaitre mon budget

Une situation financière stable :

Dans la majorité des cas, l’achat d’un logement se fait à l’aide d’un crédit immobilier. Il faut avoir conscience que lorsque l’on devient propriétaire, on s’engage à rembourser un prêt à la banque pendant 15, 20 ou 25 ans, parfois même 30 ans…

Tout d’abord, pour contracter un prêt immobilier, il est nécessaire d’avoir une situation professionnelle stable avec des revenus réguliers.

Les banques seront souvent frileuses à l’idée d’accorder un prêt à une personne en CDD, en travail temporaire ou à un jeune entrepreneur.

Il est important de noter que les aides de l’état comme les allocations logement ne sont pas considérées comme des revenus.

Il faut également présenter des comptes bancaires fonctionnant correctement, sans incident de paiement.

Des charges à payer :

En devenant propriétaire de son logement on s’engage également à payer des charges fixes. Ce sont des paramètres à prendre en compte dans l’élaboration de son budget:

  • La taxe foncière chaque année
  • Les charges de copropriété dans le cas d’un achat dans un bâtiment collectif, à payer de façon trimestrielle. Elles comprennent les charges relatives à l’entretien des parties communes (honoraires de syndic, assurances, contrats d’entretien, ménage, consommations électriques…).

Définir son budget

  • Ai-je un apport financier ?
  • Quels sont mes revenus fixes ?
  • Quelles sont mes charges fixes ?
  • Quelle est ma capacité d’emprunt en fonction de mes revenus et de mes charges ?

Adressez-vous à votre banque ou tout établissement bancaire ou courtier de votre choix pour savoir si vous êtes en capacité de contracter un prêt immobilier et connaître votre budget global pour votre acquisition.

Il faut également prendre en compte les frais de notaire dans votre budget global. Ils représentent environ 3% du montant de votre acquisition dans le neuf et environ 8% dans l’existant.

Votre banquier saura vous dire précisément quelle somme vous pouvez emprunter et quelles seront vos mensualités de remboursement de crédit. Celles-ci ne devront en principe pas dépasser 33% de vos revenus afin de vous laisser un reste à vivre correct pour pouvoir subvenir à vos autres dépenses.

Toutes nos fiches pratiques
accession propriété
logements
haute savoie